Bernard de la Villardiere diffuse un nouveau reportage sur le MMA

Dans la soirée du 8 mars 2020 la chaine M6 a diffusé un reportage sur le MMA intitulé Enquête Exclusive, MMA: voyage chez les combattants de l’extrême. Il fut une époque ou ce genre de titre était annonciateur de calamités car on se souvient tous d’un autre « reportage » diffusé sur la même chaine qui avait fait pas mal de remous dans le milieu des arts martiaux mixtes Français. Le nouveau reportage de la chaine M6 est encore une production de la « team » Bernard de la Villardiere, celle qui avait mis en scène Morsay et compagnie. Ont t-ils fait du bon boulot cette fois ci? Voici une petite critique rapide!

 

Le regard médiatique sur le MMA est il en train de changer?

 

Le reportage de 2014 était un ovni journalistique, une aberration professionnelle, un tel reportage n’aurait pas pu naitre aujourd’hui il se serait fait détruire avec la puissance « trollistique » des réseaux sociaux. On ne va pas forcement revenir sur ce reportage qui nageait dans le « fake » constamment surtout par rapport aux prétendues combats clandestins Français, la vidéo avait largement été critiqués par des personnalités du MMA Français comme Cyrille Diabaté.

Concernant le nouveau reportage diffusé sur M6, autant aller droit au but…Le MMA Français est traité d’une manière bien différente par rapport à ce qui a été diffusé en 2014. Le reportage semble vouloir s’aligner dans le sens de la récente volonté du gouvernement Français à vouloir  légaliser le MMA.

Pour une fois nous n’avons pas eu a entendre les anciens poncifs et amalgames sur le free fight à l’époque ou les combattants s’écharpaient à mains nues, les journalistes Français semblent avoir bien intégrer que le MMA a changé de visage depuis de nombreuses années.

Cette fois ci le nouveau reportage d’Enquête Exclusive avait l’air plus mesuré et professionnel, Monsieur de la Villardiere s’est lui même déplacé dans une vrai salle française d’arts martiaux mixtes pour y interroger un professionnel et des compétiteurs, il a ensuite terminé l’interview avec la Fédération Française de Boxe et le processus de légalisation du sport en France.

Globalement on peut dire que la ligne éditoriale des médias mainstream souhaitant surfer sur le cote soi disant sulfureux du MMA ne pouvait pas tenir car la réalité est tout autre. Il est plutôt rare de nos jours de lire des tribunes cherchant à ternir l’image et l’essor de ce sport, les détracteurs du MMA doivent se mordre les doigts, le vent tourne! Les arts martiaux mixtes deviennent de plus en plus populaire en France , le sport commence à se structurer au niveau médiatique, des petits médias amateurs apparaissent sur des plateformes pour agrandir le cercle des nouveaux aficionados ( la sueur, bagarre générale, frequenceMMA…)

Sensationnel et MMA font toujours bon ménage

Pour en revenir au reportage on peut tout de même mettre un petit bémol face à la bonne volonté de l’équipe de Monsieur de la Villardiere. Comme toujours les médias ont besoin de faire de l’audimat, et pour faire péter les scores la recette est toujours la même il faut faire un peu peur au spectateur et lui donner des frissons. N’oublions pas le titre du reportage qui a été diffusé ce 8 mars 2020 : MMA, les combattants de l’extrême.

Pour donner de l’extrême au téléspectateur l’équipe journalistique est donc allé du coté de l’Europe de l’Est vers des contrées un peu barbare rappelant les heures soviétiques afin d’y rencontrer des gens qui font peur. L’équipe est partie sur les traces du MMA en Tchétchénie,  dans le pays du « dictateur » Kadyrov qui est lui-même est très proche de « Poutine », une nation ou la « virilité », le « combat » et la « torture des homosexuels » se fait ressentir, en bonus ils sont barbus et musulman. La recette devrait fonctionner et faire frémir la ménagère de plus de 50ans!

Ne pouvant plus mettre en scène des faux combats avec des figurants comme dans le précédent reportage de 2014 l’équipe M6 part ensuite en Russie à la rencontre d’un youtubeur organisateur de combat de rue diffusé sur la plateforme YouTube, on y voit des amateurs se bagarrant gratuitement selon les règles du MMA. On tient du sujet sulfureux la!

Malgré l’envie pressente de faire dans l’extrême le reportage se regarde agréablement, on voyage même un petit peu en s’attardant sur le quotidien d’un futur jeune champion d’à peine 12 ans qui s’entraine d’arrache pied afin de sortir sa famille de la pauvreté, en espérant plus tard devenir un grand combattant comme Khabib Nurmagomedov , star du pays dont les jeunes daghestanais s’inspirent désormais tous. Le passage dans l’école d’arts martiaux pour enfant daghestanais est d’ailleurs très impressionnant, on y voit une sorte d’école à la Shaolin dans lequel les enfants sont nourris, logés , éduqués et entrainés pour devenir les champions de demain.

On rigole également parfois en voyant ce que devient Jeff Monson ancien compétiteur de MMA aux Etats Unis, actuellement reconvertie dans le milieu de la politique en Russie, il se retrouve obligé de marcher H24 avec un interprète car ne sachant pas dire un seul mot russe.

Pour conclure on peut affirmer que le reportage n’est pas mauvais et ne devrait donc pas desservir l’image du MMA.